Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 19 juillet 2014

75 rue Guillaume Puy

 En 1918, l'avignonnais Jules Pernod crée la boisson "Anis Pernod", 14 ans avant que Paul Ricard ne donne un nom à sa fameuse recette.

Étonnamment, l'épisode avignonnais reste méconnu

pastis pernod.jpg

A Montfavet, une belle bâtisse subsiste aujourd'hui sur le site occupé voilà près d'un siècle par l'usine Pernod.

 Même Marie-Claude Delahaye, dans son ouvrage qui fait loi, "Petit traité savant du pastis", zappe cet épisode crucial.

En 1984, Robert Bailly, dans un article intitulé "Une invention avignonnaise : le pastis", paru dans la revue du Comité des œuvres sociales du personnel de la mairie d'Avignon, s'exclamait : "Cette lacune sera comblée désormais car cette invention aura largement sa place dans l'histoire économique de notre département."

Chateau Pernod 1.jpg

Peu d'habitants de la cité des papes connaissent le destin de Jules Pernod ?

En 1915, dans le quartier des Teinturiers, un entrepreneur avignonnais, Jules-François Pernod, court à la ruine. L'État vient d'interdire l'absinthe, la fée verte qui "rend fou et criminel, fait de l'homme une bête et menace l'avenir de notre temps".

75 rue G Puy édit.jpgC'est au n° 75 de la rue Guillaume-Puy, que Jules fabrique sa liqueur à l'absinthe.

Jules-François Pernod, ancien premier adjoint du maire Paul Poncet a 89 ans, fatigué et usé il passe le relais à son fils, Jules, 43 ans.

Créateur d'une nouvelle société "Pernod père et fils", Jules s'enquiert de lancer une nouvelle boisson "Anis Pernod", déposée en 1918. Il remplace l'illicite absinthe par l'anis étoilé, essence tolérée par la loi. Le succès est immédiat... trop à l'étroite il déménage à Montfavet jusqu'en 1924.

Pernod creteil.jpgLa firme Pernod quitte alors le Vaucluse pour Créteil en région parisienne, où elle établit son siège social (avec des poubelles devant !)

"Nous regrettons que la société Pernod n'ait pas cru bon ni songé de revenir sur sa terre natale". R. Bailly

 

À Montfavet, Hélène Clément-Barre occupe la bâtisse au 15 cours Pernod … Bien sur !

Elle entretient le souvenir par une collection d'objets de la fameuse marque : cendriers, bouteilles, papier à cigarettes, bonbons à l'anis.

"Oui, Jules Pernod est bien celui qui a inventé le pastis !". Encore un avignonnais célèbre tombé dans l'oubli, notre municipalité s’honorerait d'apposer une plaque au 75 de la rue G Puy.

 

Les commentaires sont fermés.