Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 28 novembre 2014

La reine Marie Antoinette et Avignon... un étonnant périple.

Les dernières polémiques politico - vidéo - ludiques, me remettent en mémoire une relique conservée dans le trésor de la cathédrale des Doms.

 

Le 16 octobre 1793 était conduite à l’échafaud la veuve Capet, alias reine Marie Antoinette dite aussi l'autrichienne, sous l'inculpation d'inceste sur son fils.

execution M Antoinette.jpg

 

M Antoinette jupon.jpg

 

Vêtue dans sa geôle d'une robe de moire violette; par souci d'humilité disent certains, par volonté de dérision de ses gardiens prétendent d'autres, elle se démet de son vêtement et se présente en jupon à ses bourreaux.

Cette robe fut confiée à Rosalie Lamorlière, servante affectée au service de la reine déchue pendant les 76 jours de captivité.

 

 

Rosalie Lamorlière.jpg

 

Suspectée de trahison, Rosalie s'exile en Angleterre où elle eut pour confesseur l'abbé Véran, émigré réfractaire avignonnais. Elle lui confia la relique royale sur son lit de mort.

 

 

 

De retour dans le comtat Venaissin, l'abbé Véran crée une maison d'éducation pour jeunes filles rue Banasterie

Ne sachant que faire d'une robe de femme mais estimant sa valeur historique, il la fait transformer en cape sacerdotale *, brodée d'argent et doublée d'un voile d'or, et l'offre à Monseigneur Périer évêque concordataire (controversé pour son passé d'ancien gallican) d’Avignon.

Pluvial.jpg

 

authentification.jpg

Cette relique restera dans les réserves de la cathédrale jusqu'en 1986 où elle est expertisée par la maison de soierie lyonnaise Tassinarie - Châtel puis authentifiée par le chanoine Véran de Tarascon, neveu du premier Véran précité, elle sera exposée à Chambord puis au palais des Papes en 1989 avant d'être mise à l'abri dans un meuble réalisé par Agricol Perdiguier dans le trésor du chapitre de Notre Dame des Doms.

 

 

* La réalisation de cette cape ou Pluvial correspond aux vêtements sacerdotaux utilisés pour les bénédictions solennelles

Tous mes remerciement à Michel Eveillard pour sa documentation

Les commentaires sont fermés.