Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 28 mars 2015

22 rue Bouquerie

Après l'étude d’Adrien Marcel sur la vie de Molière à Avignon, le 9 mars 1922, il fut décidé d'apposer, sur le mur de l'immeuble de la rue de la Bouquerie au numéro 22,une plaque de marbre portant le libellé suivant :

2013 07 03 Bouquerie maison Nicolas Mignard jeu de paume 1.jpg

     « Celle maison qui a appartenu au peintre Nicolas Mignard, possédait 
dans ses dépendances un jeu de paume où Molière donna la Comédie
en 1655 et 1617 »

2013 07 03 Bouquerie maison Nicolas Mignard jeu de paume 2.jpg

L'inauguration officielle de cette plaque fut fixée au 
vendredi 14 juillet 1922 à 10 heures du matin. Façade pavoisée, Maire en tête, adjoints, chefs de service
de la Ville, Conseillers de Préfecture, le Colonel Lançon
représentant M. le Général commandant la Division,
délégués de l'enseignement et les corps constitués
assistèrent à la cérémonie

Le voile qui couvrait la plaque ayant été retiré, le Secrétaire général de
l'Académie de Vaucluse déclama avec lyrisme:

Tu pris cette ruelle, et, dans cette maison, Tu dressas les tréteaux de ta Muse folâtre. Avec toi l'on s'instruit, alors qu'on croit s'ébattre, Et ta gaîté partout est une floraison. Malgré le dogme étroit et l'ardente oraison, La foule avignonnaise, avide de théâtre, Escholiers, clercs, bourgeois, un soir, ont quitté l'âtre, Pour s'abreuver de rire et de saine raison. Comme nos bons aïeux, nous aimons l'ariette. Mireille a le bon sens et l'esprit d'Henriette. Molière, garde-nous du fourbe commensal. Plus que jamais ta race à la nôtre s'allie, Et nous avons voulu, pour que nul ne l'oublie, Graver ton nom français sur ce seuil provençal.

Sonnet à Molière de Paul Manivet


Lors de la récente restauration de cette splendide demeure, la plaque fut
jetée au rebuts par des ouvriers peu au fait de l'histoire avignonnaise et brisée.
Un heureux concours de circonstances et une démarche individuelle permit,
in extrémis, de récupérer les morceaux et de les remettre en place.
Ils ont subi quelques outrages mais la mémoire est conservée.

 

Les commentaires sont fermés.