Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 19 mars 2015

Veille de l'éclipse

La chapelle de la Madeleine à Pont Mirabeau est ornée d’une inscription bilingue des plus inattendue.

inscription chapelle de la Madeleine édit.jpg

Inscription du 8 juin 1239*, gravée sur le claveau gauche de l'entrée

Anno domini millesimo ducentesimo trigesimo nono, III no

nas junii sol obscurcatus fuit.

 

Grada si commensas cofenira. Oi ben fara, ben (trobara).

 

L'An du Seigneur 1239, le 3 des nones du mois de juin, le soleil s'est obscurci.

Réfléchis, prends garde, si tu commences, comment tu finiras. Qui fera bien ( trouvera)

 

Cette inscription qui fait référence à une éclipse de soleil est doublement intéressante par l'information écrite en latin et l'édifiante moralité gravée en provençal,  langue vernaculaire du 13 ème siècle.

Elle confirme la croyance maléfique de ces météores diaboliques, annonciateurs de la fin des temps.

L'heureux graveur qui échappe à la fin du monde ne peut que se réjouir du délai de grâce qui lui semble accordé.

* Date d'après le calendrier romain

Les commentaires sont fermés.