Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 29 août 2015

Devinette du jour 2/2... ça se passe quai de la ligne

Au risque de vous décevoir, point de souterrain secret du temps des Papes... mais des abris creusés en mai et juin 1944 par les troupes d'occupation allemandes qui avaient réquisitionné tous les immeubles des bords du Rhône quai de la ligne.

Bord du Rhone édit.jpg

 Les constructions le long du rocher cachaient les activités de l'occupant

 Bien à l'abri des regards, ils entreprirent le creusement de ces caches dans le plus grand secret ...

Voici la description qu'en a fait Robert Bailly :

 "Cet abri comprenait deux parties desservies chacune par une entrée. La première, celle de gauche en regardant la muraille accédait à une galerie de près de 62 m de long pour une hauteur de 2,20 m et une largeur de 2 m, qui permettait d’arriver, après s’être enfoncée de plus d'une vingtaine de mètres dans la roche, dans quatre salles communiquant toutes entre elles par des allées de 2 m et 3,50 m de longueur avec voûte à 3 m du sol.

souterrains allemands 001 édit.jpg

 Au sud ouest de ce dernier ensemble, un ultime boyau dont on ne sait rien avait été aménagé, peut être condamné par l'occupant.

 Ces galeries développent leur parcours sur près de 245 m, les allées pour leur part, occupent environ 145 m²,chiffres à souligner d'autant plus qu'il y a plus de quarante ans on ne possédait pas et de loin le matériel utilisé de nos jours pour de tels travaux."

 

Plan souterrains sous le rocher édit.jpg

 

Elles auraient servi certes d'abri contre les bombardement alliés, mais aussi d’entrepôt de marchandise et de stock de munition dont l'acheminement se faisait via la voie maritime rhodanienne.

Lors de la débâcle, il avait été question de faire sauter le rocher... il aurait suffit d'une étincelle !

Cet ensemble a fragilisé le rocher ce qui empêche d'autres aménagements civils tel qu'une percée du pied de de la tour de Trouillas vers la place du palais qui avait été envisagée....

 

Les commentaires sont fermés.