Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 14 août 2015

Le saccage du patrimoine conventuel... Les frères prêcheurs 3/5

Un lieu de débats et de controverses théologiques

 "Nicolas Eimeric de l'ordre des frères prêcheurs, docteur en théologie et inquisiteur en Aragon donna son avis au pape GrégoireXII, que dans ce royaume, certains religieux avaient prêché les trois propositions suivantes :

hostie édit.jpg

 Si une hostie consacrée tombe dans la boue ou dans quelque lieu sale, quoique les espèces demeurent, le corps de J C cesse d'y être et la substance du pain y revient

 Il en est de même si l'hostie est rongée ou mangée par une bête.

 De même quand un homme consume les espèces dans sa bouche, J C est enlevé au ciel et ne passe point dans l'estomac.

 L'inquisiteur représenta au pape que ces propositions, pourtant prêchées, pourraient causer du scandale et le supplia d'y pourvoir.

Gregoire XII 1309.jpg

 Sur quoi le pape donna son ordre de vive voix a deux nouveaux cardinaux qui étaient présents:

Guillaume_de_Noellet édit.jpg

à savoir Pierre Flandrin du titre de St Eustache et Guillaume Noellet du titre de Saint Ange qui écrivirent une lettre adressée au deux archevêques de Tarragone et Saragosse, et à leurs suffragants, et aux inquisiteurs des mêmes provinces, où ils disent :

"En exécution de l'ordre du pape, nous vous mandons de ne permettre à personne de prêcher publiquement aucune de ces propositions, sous peine d'excommunication encourue par le seul fait.

Nous vous déclarons aussi de la part du pape qu'il a fait faire pareille défense à frère Jean de Laune de l'ordre des frères mineurs qui avait souvent prêché dans vos églises quelques unes de ces propositions."

 

 

La lettre est datée de Villeneuve d'Avignon le huitième d’août 1371

 

 

à suivre...

Les commentaires sont fermés.