Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 05 septembre 2015

Double jeu de faussaires provençaux 2/2

Jeux de double parmi les faussaires

Son histoire mouvementée se complique au XVI ème siècle, certainement après le transfert du retable au prieuré de Boulbon, lorsqu'un chroniqueur pense avoir retrouvé le portrait du pape Jean XXII.

St-Marcellin_de_Boulbon édit.jpg

L'église Saint Marcellin où se déroule toujours la procession des fioles les 1 er et 2 juin*

En effet en haut à droite, se trouvent ces lettres en forme de sigles : Jo.c.XX;II,ce qui signifie que le sujet de son œuvre est tiré de l'évangile selon saint Jean, chapitre XX, verset 2. :

« Elle (Marie Madeleine) courut donc et vint trouver Simon-Pierre et l'autre disciple que Jésus aimait, et leur dit: 'Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l'ont mis."

Un lecture erroné d'un paléographe amateur transforma cette information évangélique en Jean XXII , c'était d'une logique implacable puisque le prieuré de Boulbon dépendait alors du chapitre de St Agricol fondé par le pape Jean XXII.

blason Jean XXII.jpg

Un escogriffe de peintre ajouta (certainement sur ordre) les armes du Pape sous l'inscription "Jo.c.XX;I"...

 

 

 

 

St Agricol.jpg

...plaça les armes du chapitre de Saint Agricol, inscrit le nom de Saint Agricol près de l’évêque...

 

 

 

 

portraits Jean XXII.jpg

Grâce à ces deux faussaires, l'affaire fut vite expédiée et désormais Boulbon eut un portrait authentique du pape Jean XXII peint par un de ses contemporains.

* Pour la petite histoire, l'entrée de la chapelle est interdite aux femmes lors de cette cérémonie. Marie Mauron, notre chantre provençal au caractère certain...  se déguisa en homme...  et parvint à se faufiler dans le lieu saint !

 

 

Les commentaires sont fermés.