Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 10 octobre 2015

Un duel orchestral à Carpentras 6/6

 

Maître Nogent Saint Laurent fils, débutant dans la profession, prononce  sa plaidoirie :

De la théâtralité de la profession d'avocat :

 

avocat 1.jpg"… Vous le savez, messieurs, le hasard frappe en aveugle ; il avait à choisir ce jour là entre deux hommes, il pouvait prendre le plus jeune ou le plus âgé ; par une de ces dérisions étranges qu'ils viennent jeter parfois dans la marche ordinaire des événements, il choisit le plus jeune et, ce jour là le plus jeune est tombé. L'autre est resté debout avec son désespoir, avec ses larmes éternelles et au moment où la balle déchirait le corps de celui qui tombait, le remords déchirait l’âme de celui qui restait debout. Ce sera là sa punition dans l'avenir, car le remords remplit nos nuits d'insomnie, nos journée d'amertume ; c'est le fantôme toujours debout à notre chevet, c'est le vampire des consciences humaines.. . Oh ! Celui là aussi mérite vos sympathies, car il est doublement malheureux, d'abord d'avoir été l'instrument du hasard, ensuite parce qu'on l'accuse d'assassinat."

 "… un duelliste serait resté froid et il aurait reçu avec une gracieuse fatuité les compliments des spectateurs sur son adresse ; mais lui, que fait il ? D'un élan il franchit l'espace qui le sépare de Théodore ; il se précipite vers ce corps étendu sur le terrain ; il pleure, il se met à genoux, il s'arrache les cheveux en criant pardon. Oh ! Cela est beau ; ces remords, ces pleurs, ces cris, ce vivant qui s'agenouille près de ce mourant qui pardonne, voilà une de ces scènes grandes et sublimes que doivent comprendre tous ceux qui ont un cœur, tous ceux qui ont une âme !"

 Puis dans une deuxième partie, l'avocat lance quelques affirmations biens senties qui remettent en cause la jurisprudence en cours depuis quelques mois : "Messieurs, le duel n'est pas un crime, c'est un préjugé... Personne ne déplore plus que moi cet héritage que nous avons reçu de la barbarie des francs ; mais il faut bien le reconnaître, puisque l’expérience de tant de siècles est là pour nous l’apprendre. Le duel est indestructible quand on veut le renverser par les lois... le duel sera aboli par les mœurs comme il a été créé par elles... Oui, la civilisation comblera cet abîme que la barbarie a si profondément creusé dans les sociétés modernes ; l'humanité dans sa marche lente et progressive, obtiendra ce beau triomphe de la morale sur le préjugé, triomphe que n'ont pas pu obtenir ni les édit de Henri III, ni les échafauds de Richelieu."

 

assises carpentras 1.jpg

"Il serait impossible d'exprimer l'effet électrique produit par cette éloquente plaidoirie. A peine le jeune orateur a t il terminé, que les applaudissements les plus vifs éclatent dans toutes les parties de la salle, Me Nogent est aussitôt environné de ses nombreux amis dont il reçoit les félicitations et les embrassements" propos de journalistes

 On retrouve dans cette plaidoirie comme dans l'acte d'accusation, toute la condamnation que l'esprit des Lumières et sa descendance intellectuelle porte au duel : "Théodore se crut forcé de céder à un faux point d'honneur repoussé par la morale et la saine raison"

 "Préjugé, héritage barbare" dans l'esprit des hommes du temps, tout fait du duel une pratique contraire à la Raison, au progrès de l'Humanité, à la Morale civilisatrice, tous qualificatifs que l'on retrouve chez les penseurs, philosophes et écrivains de cette époque de Voltaire à Pierre Larousse. Cet état d'esprit général des juristes vis à vis du duel permet de faire d'ailleurs apparaître l'accusé comme une victime : celle d'un comportement social dépassé mais encore trop enraciné pour qu'on puisse en être libéré. Cela ajouté à la "scène sublime des regrets", influe considérablement sur la décision des jurés.

 

 

carpentras tribunal.jpg

 

Coup de théâtre

A une heure du matin, le jury entre dans la salle des délibérations. Il en sort demi heure après, rapportant un verdict négatif sur toutes les questions !

 L'accusé est ramené à l'audience, il est soutenu par les gendarmes et paraît livré à une inexpiable émotion. Il verse d'abondantes larmes et va s'asseoir en chancelant sur le banc des accusés. M le président prononce son acquittement . Ses amis l'entourent à l'instant même et le serrent vivement dans leurs bras

 Le lyrisme touchant d'un jeune avocat qui a su faire oublier aux jurés en s'abritant derrière le Pardon, la mort de celui qui dans cette affaire n'a été du début jusqu'à la fin qu'une innocente Victime...

Nous ne sommes pas sortis un seul instant du théâtre !

 

 

 

Les commentaires sont fermés.