Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 24 octobre 2015

Le saccage du patrimoine conventuel... Sainte Claire 2/2

Cet ancien cloître fut en somme la cour de l'école que  fréquenta Frédéric Mistral du temps où il était élève du pensionnat de M Millet entre 1841 et 1845, les bâtiments correspondent à l'emplacement de l’office, des cuisines... Voici ce qu'en disait Mistral :

M Millet.jpg

 Mais Combien sont plus heureux... les valets et les bergers de notre mas » Mistral ne supporte pas le pensionnat, à pas encore 15ans il fugue par une belle après midi empruntant la route de Pont St esprit sur la rive droit du Rhône. Son but : rejoindre l'abbaye de Valbonne !

valbonne.jpg

 « Tu iras frapper à la porte du couvent ; tu prieras, tu pleureras, jusqu'à ce qu'on veuille te recevoir ; puis une fois reçu, tu vas, comme un bienheureux, te promener tout le jour sous les arbres des forets, et, te plongeant dans l'amour de Dieu, tu te sanctifieras comme le fit le bon Saint gent »

 Que de rêves d'adolescents !

Quelques vestiges de voûtes se retrouvèrent dans certaines demeures dont une fréquentée régulièrement par notre célèbre Madame de Flandresy et qui se trouvait le long de la rue du Roi René.

 Le jardin de l'immeuble portant le N° 20 qui appartenait à l'architecte Joël Pastré, correspond presque en totalité au centre du cloître, enfin cette demeure fut acquise par la ville qui en fit le service de l'urbanisme.

maison de joel pastré.jpg

La maison de l'architecte Joel Pastré côté jardin

 Les ruines de cet emblématique monument semblent sauvées, aménagé en jardin.

Sainte Claire protège t elle toujours les habitants du quartier ?

Rien n'est moins sur si l'on considère les petits trafics qui s'y déroulent...  le lieu devient scénique le temps du festival...

La littérature et l'esprit de Pétrarque planent toujours sur cet endroit de la Provence mythique

 

Les commentaires sont fermés.