Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 06 février 2016

Henri Bosco à Avignon

C'est dans cette maison avignonnaise de la rue Carreterie que vint au jour Henri Bosco

Bosco maison natale.jpg

Avides de grand air et de campagne, ses parents décidèrent d'habiter Montclar, en ce temps là, c'était la campagne et les petits oiseaux. Ils optèrent pour la villa Henri du nom de l'enfant chéri...

villa Henri.jpg

Mais son ténor de père était souvent en tournée, Henri alors âgé de 8 ans est un rêveur qui veut que ses doux songes se réalisent.

En 1952, hanté par son enfance, il revient sur cette période et engendre ce gamin pensif, Antonin. Antonin, c'est le jeune Henri bien sûr avec ses rêves et ses jeux.

Par chance nous avons donc là une vision de cette banlieue avignonnaise que même des clichés anciens ne peuvent restituer. Lisons donc Bosco :

 

"J'habitais tout au bout du quartier de Monclar. Là, les prairies lourdes d'herbes bien grasses, des haies vives d'aubépines, quelques métairies et, en été, des meules d'or. De beaux peupliers de bois tendre coupaient les prairies, et souvent un mur de très vieux cyprès abritait un champ ou une maison, contre la bise. Malheureusement, c'était plat. Grâce aux haies et aux arbres, cette platitude, il est vrai, prenait, çà et là, quelque peu d'accent. Une haie, cela repose ; un long arbre frémissant touche toujours l'âme...

 

Bosco à 8 ans.jpg

Bosco Antonin 1.jpg

Henri à huit ans

Sous les traits d'Antonin dans le roman éponyme

 

...Mais quoique j'y fusse sensible, ni haie ni arbre ne me suffisant et la banalité uniforme du sol me rendait triste. Comme on voyait, dans le lointain, à une lieu de Barbentane et, par temps clair, plus loin encore, les Alpilles délicatement dentelées, je me consolais d'être en terrain plat par un spectacle de cet horizon. Mes parents et moi, nous habitions une ferme assez confortable. On avait sous loué les terres. Mes parents n'étaient pas des campagnards ; ils aimaient simplement le bon air, l'espace et la paix des champs. J'ai les mêmes goûts. "

                                                                                                           Henri Bosco

 

 

Les commentaires sont fermés.