Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 18 mars 2016

32 rue du Limas

Au numéro 32 de la rue du Limas, se trouve une porte remarquable que tous les touristes du pont St Bénézet s'empressent de prendre en photo.

Au premier et deuxième étage,  une réalisation en fer forgé, doré à la feuille, est du plus bel effet.

Aussi s'interroge t on sur l'histoire de ce lieu.

La semaine dernière la porte était entrebâillée, je me suis permis de la pousser...

limas fenetre.jpg

Une pièce longue de 7 ou 8 mètres, étroite de 2 ou 3 mètres, surplombée par une série de planchers qui nous permet cependant de deviner la toiture.

Au fond une longue corde pend...

2 minutes s'étaient écoulées quand le propriétaire fait son entrée. Un homme métissé, entre deux ages, jovial et enjoué. C'est l'occasion de nouer le contact et il m'explique l'histoire.

Cette maison, lorsqu'il l'a acquise il y a une vingtaine d'année, ce n'était qu'une masure insalubre, toute encombrée de gravas de toute sorte.

Patiemment, il l'a nettoyée et pense un jour pouvoir finir les travaux par l'adjonction d'un escalier en colimaçon qui reliera tous les étages. Il tient à conserver au maximum les matériaux anciens et en effet, il sont entreposés là devant nous.

Je lui pose la question de cette corde qui pend... "C'est pour les travaux ?"

"Pas du tout" me dit il, "c'est la corde du pendu". Personne ne voulait de cette maison à cause du drame.

Le dernier occupant, un désespéré a décidé d'en finir là, seul !

C'était il y a plus de 20 ans. Il s'appelait Jean Scheidt, ayons une pensée pour lui.

RIP

Les commentaires sont fermés.