Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 25 mars 2016

La chapelle de Saint Jean Baptiste

  "L'an MIIII e IIII lo jorn XII de janvier a la nueg, tombet lo cloquier de N. D. de Doms et al tombar que fes, tombet sus de quapelas et aquelas fondet"

 Ce texte en vieux provençal, nous rappelle la chute du clocher de N D des Doms, provoquée par les Catalans le 12 janvier 1405 et qui détruisit le chapelle primitive dite de Saint Jean à gauche du narthex de la métropole.

 Charles Spiefami, marchand et banquier, originaire de Lucques fit rebâtir la chapelle.

 Elle fut consacrée le 17 avril 1423 par l'évêque Gui, qui pour ce faire, bénit les murs et l'autel, déposa des reliques dans le "sepulcrum" et y célébra la première messe.

chapelle spiefami 1 édit.jpg

En mémoire de ce riche donateur fut peint la célèbre fresque dite de Spiefami dont je parlerai demain.

 Charles Spiefami obtient également le privilège d'y être enterré et octroie une forte somme au chapitre pour la célébration de messes pour le salut de son âme.

 chapelle spiefami 2 édit.jpg

Enfin une inscription latine, quelque peu équivoque en raison de la difficulté à la déchiffrer au vu des dégradations naturelles et humaines dont elle a fait l'objet, est placée au dessus de l'arc d'accès à la chapelle

 spiefami blason et inscription édit.jpg

A l'inscription sont ajoutées les armes des Spiefami et celles de son épouse de la Roque

Le texte ci après, proposé en son temps par l’abbé Henri Requin, semble le plus probable:

 HEC est CAPPELLA in honorent SANCTI IOHANNIS BAPTISTE PEU NOBILEM

VlRUM KAROLUM SPIEFAMI M A ... ES ET EAM

CONSECRARI ET BENEDICI FECIT PER REVERENDUM IN XPO PATREM ET

DNM GUIDONE MISERATTONE DIVINA EPISCOPUM AVINIONEN SUB ANNO AB

INCARNATTOE DNI MCCCCXXIII ET DIE SABBATI XVII MESIS APRILIS

 

* Excusez la mauvaise qualité des photos prises pendant une cérémonie sans flash dans une obscurité presque absolue !

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.