Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 18 juin 2016

Les plans quinquennaux : Le port du Pontet

 

Blason le Pontet.jpgL'aménagement du port fluvial a été décidé en 1959. Il avait pour but de répondre aux besoins de l'économie locale et de faciliter les approvisionnements de la région industrielle Sorgues – Le Pontet dans le cadre des plans quinquennaux .

Sa situation nouvelle, sur le fleuve canalisé, dans une sorte de voie de garage, permettra d’accéder à un plan d'eau à niveau constant où les conditions de manœuvre des navires seront facilitées.

Tout l'arrière pays vauclusien, que ce soit pour l'industrie, le commerce ou l'agriculture, trouvera là un des moyens de faire face au développement économique.

Son emplacement en a été choisi à la suite d'une étude très poussée de l’administration des Ponts et Chaussées. Ainsi, sept hectares sont acquis dans un premier temps par la Chambre de Commerce, pour permettre l'entreposage nécessaire.

Dans un premier temps, un appontement de 70 mètres de longueur, équipé d'une grue électrique sur rail d'une force de 5 tonnes à 12 mètres et d'une trémie à minerais, est construit.

Port du Pontet 01 édit.jpg

Le tonnage a été de 18.335 tonne en 1964, essentiellement en phosphates, sucre, alfa, tourteaux, fer, sables et graviers..

Mais cette progression est retardée par des difficultés soulevées à l'occasion des expropriations des terrains... De nouveaux appontements seront pourtant construits en un point offrant de grandes facilités d'accostage, quel que soit le niveau des eaux et sans risque d'inondations.

Le tonnage progresse à 40.000 tonnes en 1966.

Trois cents mètres d'appontements sont desservis actuellement par trois grues et raccordés par voie ferrée au réseau SNCF.

Port du Pontet 02 édit.jpg

Le trafic se diversifie

Produits métallurgiques : profilés, fer de construction …

Produits chimiques, minerais divers, engrais, matières premières

Produits agricoles : tourteaux, grains....

l’alfa pour les industries du papier

Les carburants
Ce devait être une étape importante dans la liaison fluviale Rhin Rhône tant espérée dans l'optique d'une liaison mer du nord – mer méditerranée.

 L'ouverture de la navigation au péniches de gabarit international a permis de pérennisé l'activité de ce petit port, malgré l'abandon des liaisons fluviales tant espérées.

 La chambre de commerce avait également un grand projet portuaire en courtine qui s'est soldé par un semblant d'activité aquatique dont on sait ce qu'il en est advenu...

port de Courtine.jpg

Le port de Courtine

et un port qui existe toujours entre voie ferré et fleuve non loin du viaduc de chemin de fer actuel.

 

Les commentaires sont fermés.