Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 26 juillet 2017

Le commerce avignonnais dans les années 50

pharmacie Cabassu.jpg

Le plus gros détaillant de poisson sur Avignon

cabassu bis.jpg

Une institution "Cabassu" à cette époque

où la population laborieuse pouvait consommer

à bon marché cette "merluse" qui nous venait nous disait on du cap horn!

Que ne disait on pas aussi du père cabassu, sensé être le commerçant le plus riche d'Avignon..

Il possédait disait on toutes les collines de Villeneuve et de angles et les vendait au jet de pierre

Mythe ou réalité ? Le peuple aussi a besoin de merveilleux !

Toujours est il que les seaux étaient devant la porte de tout un chacun, attendant que la morue salée veuille bien se détremper... et après, quel régal !

 

Commentaires

D'ailleurs, il y avait la queue chez Cabassu !
http://avignon.midiblogs.com/tag/cabassu

Écrit par : ˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉˉˉˉ│∩│ˉˉˉ | mercredi, 26 juillet 2017

En effet, ces files d'attente sont une des raisons de la "légende" de la fortune des Cabassu

Écrit par : François Portery | jeudi, 27 juillet 2017

Il paraît que le propriétaire de l'hôtel particulier (ce Cabassu peut-être) dont la poissonnerie occupait le rez-de-chaussée a fait éventrer le bas du bâtiment la nuit précédant son classement sur la liste des monuments historiques pour éviter d'être "coincé" par la protection dont aurait joui la construction...

Écrit par : Frédéric Viallon | vendredi, 28 juillet 2017

Un massacre...

Écrit par : François Portery | vendredi, 28 juillet 2017

Les commentaires sont fermés.