Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 04 juin 2016

Pierre Mignard controversé

Deux articles récents sur un tableaux de Pierre Mignard que je soumets à votre sagacité

Pierre Mignard 1 édit.jpg

La donation

Pierre Mignard 2. édit.jpg

La controverse

mercredi, 01 juin 2016

Campanado

Un coup pour le rez de chaussée

Deux coups pour le premier étage

Trois coups pour le second étage

Et un bon carillon, avant de partir en courant, pour réveiller toute la maisonnée

 ******

Avant que tous ne disparaissent devant la "modernité" des portiers électroniques

22 rue Armand de Pontmartin 1.jpg

22 rue Armand de Pontmartin (Cliquez sur la photo)

dimanche, 29 mai 2016

Un dimanche... Un tableau de Provence

chapelle César de Bus Cavaillon édit.jpg

César de Bus en extase 1710

Pierre Parrocel

Cathédrale de Cavaillon

jeudi, 26 mai 2016

Campanado

Un coup pour le rez de chaussée

Deux coups pour le premier étage

Trois coups pour le second étage

Et un bon carillon, avant de partir en courant, pour réveiller toute la maisonnée

 ******

Avant que tous ne disparaissent devant la "modernité" des portiers électroniques

10 rue Buffon 1.jpg

10 rue Buffon (Cliquez sur la photo)

dimanche, 22 mai 2016

L'oeuvre d'Eugène Devéria à Avignon 4/4

 Frappé par la maladie, Devéria ne terminera jamais son grand œuvre, beaucoup s'en réjouirent...

Il faut dire que le monument mérite certains égard et que cette intervention est actuellement jugée bien proportionnée au regard de son histoire. Tout recouvrir eut été certainement abusif.

Quelques décors furent initiés ça et là, le promeneur les découvrira au hasard de son cheminement dans l'édifice.

Pour honorer le contrat qu'il avait signé avec le chapitre, il peignit en atelier, quatre tableaux remarquables par leur atmosphère intimiste et les demi teintes employées:

la sainte famille édit.jpg

Le repos de la sainte famille

 

Présentation de la vierge au temple édit.jpg

  La présentation de la vierge au temple (1851)

 

 l'adoration des mages édit.jpg

  L'adoration des mages

 

le christe pendant le reniement de st Pierre édit.jpg

  Le Christ pendant le reniement de St Pierre



 

samedi, 21 mai 2016

L'oeuvre d'Eugène Devéria à Avignon 3/4

.../...

La statue de Pradier rejoint l'abri de la coupole de la chapelle sud, là où elle se trouve actuellement, la chapelle nord devenant finalement la chapelle du saint sacrement

 La peinture dominant l'autel représentera donc désormais les disciples d'Emmaüs reconnaissant le Christ à la fraction du pain.

disciples d'Emmaüs édit.jpg

Le pèlerin de gauche est vraisemblablement un autoportrait du peintre, celui de droite, son ornementaliste, Charles Alexis Apoil

Sur l'arc triomphal Dévéria a réalisé une illustration de la louange divine en montrant le roi David chantant les psaumes et s'accompagnant à la harpe.

roi David édit.jpg

La jeune fille du premier plan, à droite de la composition, serait un portrait de Marie Devéria, la fille du peintre.

Sur la voûte du chœur surplombant l'autel, une peinture de couleurs vives représente les allégories de la Foi, l'espérance et la Charité.

voute chapelle nord édit.jpg

Les peintures sans doute les plus parfaites de cet ensemble, sont les deux magnifiques scènes de la Visitation et de la Présentation de Jésus au temple, respectivement situées à droite et à gauche de l'autel.

 

La Présentation édit.jpg

 

La Visitation édit.jpg

 

Elles ont été peintes en août 1839 et pourraient être un rappel historique de l'institution de ces deux fêtes par les papes d'Avignon. Sur le plan artistique, ces œuvres sont marquées par le goût orientaliste et historicisant tant prisé à l'époque de leur création.

  Devéria se plaignait de la qualité des supports de ses peintures, s'adressant au maçon Gaget qui préparait les enduits :

"les artistes sont victimes de leur préparateur... Aussi ai je envie de me représenter en St Laurent sur le gril et vous dans le bourreau qui torture le martyr."

 Devéria est manifestement préoccupé d'effets chromatiques et sa technique dite "à la cire permettait ce rehaussement des couleurs par un éclat et une plasticité peu commune. L'ordonnancement comme le traitement des sujets renvoie au XVII ème siècle italien, beaucoup cependant trouvaient sa peinture "trop mondaine"

 La couverture de cette chapelle fut reprise en 1909.

En 1913, Yperman restaurera les peintures de Devéria et les vitraux seront vérifiés.

Mais il fallut arriver à une reprise complète qui supprimât radicalement et définitivement les infiltration quasi permanentes. C'est ce qui fut fait par les Monuments Historiques en 1977 - 1978. Après la reprise de la couverture, une restauration générale du décor peint par Devéria, fut confiée au cabinet J Bourgoin de Monaco

 ... à suivre

vendredi, 20 mai 2016

L'oeuvre d'Eugène Devéria à Avignon 2/4

 Les  travaux prévus pour mars 1838, n'eurent lieu que début octobre.

Les aides choisis pour assister Devéria furent le maçon Gaget pour les enduits et le peintre Charles Alexis Apoil, pour la partie ornementale.

 Est ce par ironie qu'un protestant vint peindre des fresques mariales dans le temple du catholicisme avignonnais? Nul ne le saura jamais...

N D des doms par pradier édit.jpg

Cependant les problèmes de toitures perdurent, aussi le conseil de fabrique intervient et demande de « ne faire exécuter d'abord que les peintures de la chapelle de la Vierge et de suspendre l'exécution de celles du reste de l'église, jusqu'à ce que tous les travaux qui doivent précéder celui la, aient été faits... car les peintures ne doivent pas être exposées à être dégradées, ce qui serait dommageable, si on les faisait avant la toiture.... »

Ci contre la statue de Pradier

 

Cette chapelle nord dite de la Vierge devait accueillir la récente statue commandée au sculpteur Pradier, le décor du fond n'ayant pas été prévu, Devéria lui même demandera une somme de 64 francs pour peindre les colonnes, corniches et autres parties d'architectures non comprises dans le devis initial de Mgr Dupont.

 

 

Sur le mur proche de la nef, deux scènes charmantes, situées de part et d'autre de la grille d'accès à la chapelle et au dessus d'un décor de faux marbre, illustrent d'un jour très anecdotique les deux invocations des litanies :

Mater admirabilis édit.jpg

Mater admirabilis

et

Mater Purissima édit.jpg

Mater purissima

Les 4 grands prophètes, Jérémie et Isaïe, Daniel et Ézéchiel...

4 prophètes édit.jpg

... occupent le registre supérieur.

 

Dans les compartiments des voûtes, les invocations des litanies de la Vierge se déroulent sur des phylactères, tandis que des angelots évoluent gracieusement en brandissant quelques uns des symboles évoqués dans ces litanies ; rose mystique, miroir de Justice, étoile du matin, tour d'ivoire...

voutes édit.jpg

Une belle composition datée de novembre 1838, couvre le mur de l'arc du fond de la chapelle : deux grands anges portent l’arche d'alliance.

Des anges musiciens accompagnent les angelots porteurs d'emblèmes.

voutes 1 édit.jpg

Sur un décor de faux marbre à l'antique, sur le mur nord, au dessous des fenêtres, on distingue les cœurs de Jésus et Marie.

la thématique est résolument mariale, s'exprimant en symboles colorés autour des litanies.

Cependant il fut soudainement décidé par la commission chargée de surveiller les travaux d'installer la statue de Pradier dans une des chapelles sud. Les problèmes inhérents aux toitures défectueuses furent probablement la cause de cette décision... La chapelle mariale change de destination et devient une chapelle du Saint Sacrement. Devéria doit s'adapter...

... à suivre

 

 

 

jeudi, 19 mai 2016

L'oeuvre d'Eugène Devéria à Avignon 1/4

 Le 11 juin 1838, Mgr Dupont informe en ces termes la fabrique de la Métropole d'un contrat passée avec Eugène Devéria

 eugène deveria édit.jpg

 

 "MM, il vous appartient d'examiner et de statuer pour assurer le plein succès de cet important objet... Je vous lègue le titre de délégué unique et exclusif de ma convention avec M le chevalier Devéria"

 .

Mgr Dupont édit.jpg

Pas moins de 25 compositions picturales doivent reprendre la décoration totale de Notre dame des Doms

 Les premières difficultés apparaissent lorsque l'on s’aperçoit que les toitures de l'église sont loin d'être étanches... Comment allait on faire ?

Cependant le 23 juillet 1839, Eugène Devéria présente son projet à la fabrique en ces termes :

"Pour le porche, en conservant les peintures antiques on peut concevoir

à droite, sainte Marthe apportant aux avignonnais les bienfaits de la foi et au renoncement à l’idolâtrie de Diane chasseresse,  la vierge juive, la croix à la main, environnée de Gaulois, le serpent de la tradition placé mort à ses pieds, une foule attentive et émue, un temple de Diane et la statue de la déesse ruinés

à gauche, Constantin, vainqueur et triomphant de ses ennemis, le Labarum arboré, environné de ses gardes à cheval, indiquant le temple d'hercule qu'il faut abattre

Pour le vestibule

à droite, saint Ambroise arrêtant l'empereur Théodose au seuil de l'église de Milan après le massacre de Thessalonique. Saint Basile élégant les divins mystères, l'entrée de Valentinien, empereur arien, qui reste interdit à la vue de ce spectacle auguste... Deux statues : Madeleine et Saint Pierre

Pour le chœur

 ... Cinq figures d’héroïnes de l'ancien testament... Rebecca, mère de Jacob, Rachel, Déborah, Judith, Esther avec ornements, cartouches, écritures etc...

Dans le cintre qui précède les stalles, l'Adoration des bergers, la Fuite en Égypte, le Seigneur servi par les anges après le jeune au désert, une mater Dolorosa.

Pour le Sanctuaire

En face de l'orgue, l'Annonciation, Ornements des arcs doubleaux, les quatre grands prophètes*

Pour la Nef

Huit arceaux où se trouveront saint Pierre et les sept papes qui ont résidés à Avignon.

Huit tableaux de voute tirés du nouveau testaments

En face l'autel, à l'emplacement de l'ancienne tribune, le tableau des Clefs. Quelques ornements au fond de l'ancienne tribune des orgues.

Enfin, la chapelle de la sainte Vierge, et les tableaux consacrés à al Présentation, aux Épousailles et à la Visitation."

 Vaste programme s'il en est.

 * ils seront remplacés par les quatre évangélistes

 

... à suivre

 

dimanche, 08 mai 2016

Un dimanche... Un tableau de Provence

Les peintures murales de Notre Dame de Beauvoir à Beaumont de Pertuis

Beaumont de Pertuis 1.jpg

Une représentation de l'entrée à Jérusalem

Beaumont de Pertuis 2 corrigé.jpg

En attente de restauration pour associer les reliefs de peinture avec la scène révélée par les études récentes

Comme toute représentation religieuse elle était à but d'enseignement pour "le peuple" souvent illettré.

La "lecture" se faisait en boustrophédon, c'est à dire alternativement de gauche à droite pour les fresques supérieures puis de droite à gauche pour les scènes les plus basses

Cliquez sur les images pour une bonne compréhension de la fresque

jeudi, 28 avril 2016

Campanado

Un coup pour le rez de chaussée

Deux coups pour le premier étage

Trois coups pour le second étage

Et un bon carillon, avant de partir en courant, pour réveiller toute la maisonnée

 ******

Avant que tous ne disparaissent devant la "modernité" des portiers électroniques

6 rue N D des 7 douleurs.jpg

6 rue N D des 7 douleurs (cliquez sur la photo)

mardi, 26 avril 2016

Certaines doivent encore se souvenir...

 Ancien couvent des Carmes déchaussés, les bâtiments sont saisis et vendu comme bien national en 1791.

L'église sert désormais d'entrepôt ce qui l'a temporairement sauvée...

En 1830, les sœurs du sacré Cœur rachètent les lieux et y créent un pensionnat féminin.

couvent chapelle édit.jpg

Le lycée Aubanel au temps où c'était une institution religieuse

Mais la loi de séparation de l'église et de l'état de 1905, qui fait suite à la loi de 1904 interdisant l'enseignement aux religieux, leur enlève ce statut, elles doivent quitter les lieux...

La ville rachète la bâtisse à l'abandon en 1908 pour continuer un enseignement laïc pour jeunes filles.

Les plus anciennes d'entre nous doivent se souvenir de cette chapelle qui avait été transformée en gymnase!

dimanche, 24 avril 2016

Un dimanche... Un tableau de Provence

Séguret église St Denis St Just et St Pasteur édit.jpg

Saint Juste & Saint Pasteur enchâssé dans un superbe retable

Séguret, église Saint denis

Ce tableau pourrait provenir de la chapelle St Just de Roaix vendue à la révolution comme bien national

jeudi, 21 avril 2016

Campanado

Un coup pour le rez de chaussée

Deux coups pour le premier étage

Trois coups pour le second étage

Et un bon carillon, avant de partir en courant, pour réveiller toute la maisonnée

 ******

Avant que tous ne disparaissent devant la "modernité" des portiers électroniques

9 rue Buffon 1.jpg

9 rue Buffon (Cliquez sur la photo)

mardi, 19 avril 2016

Impasse Laure de Noves

arts nouveaux 000 édit.jpg

Une villa "arts nouveaux" peu connue

Quel dommage qu'il y ait cet affreux câble électrique !

 

frise.jpg

Une fresque aux citrons... Un rêve de Côte d'azur

arts nouveaux 001 édit.jpg

dimanche, 17 avril 2016

Un dimanche... Un tableau de Provence

La Tour d'aigues église ND de Romégas la mort de St Joseph édit.jpg

La mort de St Joseph

Notre Dame de Romégas, La Tour d'aigues

Illustration parfaite de la contre réforme et de ce qu'on appelait "la bonne mort"