Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 01 décembre 2015

Descroutadou... 2 rue Félix Gras

descroutadou 2 rue Félix gras 1 édit.jpg

2 Rue Félix Gras (cliquez sur la photo)

vendredi, 27 novembre 2015

Escapade ménerbienne *

 

menerbes st blaise entrée édit.jpg

 

Cette chapelle édifiée par la confrérie des pénitents blancs au début au XVIII ème siècle est dédiée à St Blaise.

Évêque et médecin martyrisé au IV ème siècle de notre ère en Arménie pour sa foi et sa piété.

 

 

 Rare occasion de découvrir cette chapelle exceptionnellement ouverte au public

menerbes st blaise frise 02.jpg

menerbes st blaise choeurs détail 01 édit.jpg

menerbes st blaise choeurs détail 02 édit.jpg

 

La confrérie des pénitents blancs se vouait principalement à la charité envers les miséreux, au réconfort des malades, à l'accompagnement des mourants et à l'octroi de sépultures aux indigents.

menerbes st blaise choeur édit.jpg

Ils faisaient vœu d'adoration permanente du Saint Sacrement et concrétisaient ainsi leur précepte « Venit, adoremus »

menerbes st blaise St Thomas édit.jpgImprobable tableau représentant Saint Thomas de didyme dans ce lieu dédié à St Blaise..

Le scepticisme de la transsubstantiation, dans le temple de l'adoration perpétuelle ? 

Cette œuvre anonyme a t elle était rajoutée postérieurement, en l’absence d'éléments je n'irai pas plus loin dans l'interprétation.

Elle convient cependant parfaitement dans ce décor.

 

 

Cette chapelle dont les boiseries sont très certainement de la facture des Bernus...

menerbes st blaise plafond édit.jpg

...possède une authenticité rare dans cette région du Luberon, malmenée par les conflits vaudois et surtout par les dévires révolutionnaires qui étrangement semblent avoir épargné ce monument si ce n'est la façade.

menerbes st blaise entrée 02 édit.jpg

Quelques dégâts dus aux "piqueurs"

 

L'utilisation de cet emplacement comme lieu de réunion par les comités révolutionnaires explique peut être la bonne conservation des ouvrages.

menerbes st blaise frise 01.jpg

 

* Photos de basse qualité prises avec mon vieux portable

mardi, 24 novembre 2015

Descroutadou

descroutadou 26 rue Ste catherine 01.jpg

Rue Sainte Catherine

mardi, 17 novembre 2015

Descroutadou

descroutadou 56 rue Thiers 01 édit.jpg

56 rue Thiers

mercredi, 11 novembre 2015

Descroutadou

descroutadou 48 rue Thiers 01.jpg

48 rue Thiers

mardi, 03 novembre 2015

Descroutadou

descroutadou 5 rue Roquille 01.jpg

la simplicité même, 5 rue Roquille

mercredi, 28 octobre 2015

Descroutadou

descroutadou roi rené 01.jpg

12 bis rue du Roi René

 

descroutadou roi rené 02.jpg

 

descroutadou roi rené 03.jpg

 

 

samedi, 24 octobre 2015

Le saccage du patrimoine conventuel... Sainte Claire 2/2

Cet ancien cloître fut en somme la cour de l'école que  fréquenta Frédéric Mistral du temps où il était élève du pensionnat de M Millet entre 1841 et 1845, les bâtiments correspondent à l'emplacement de l’office, des cuisines... Voici ce qu'en disait Mistral :

M Millet.jpg

 Mais Combien sont plus heureux... les valets et les bergers de notre mas » Mistral ne supporte pas le pensionnat, à pas encore 15ans il fugue par une belle après midi empruntant la route de Pont St esprit sur la rive droit du Rhône. Son but : rejoindre l'abbaye de Valbonne !

valbonne.jpg

 « Tu iras frapper à la porte du couvent ; tu prieras, tu pleureras, jusqu'à ce qu'on veuille te recevoir ; puis une fois reçu, tu vas, comme un bienheureux, te promener tout le jour sous les arbres des forets, et, te plongeant dans l'amour de Dieu, tu te sanctifieras comme le fit le bon Saint gent »

 Que de rêves d'adolescents !

Quelques vestiges de voûtes se retrouvèrent dans certaines demeures dont une fréquentée régulièrement par notre célèbre Madame de Flandresy et qui se trouvait le long de la rue du Roi René.

 Le jardin de l'immeuble portant le N° 20 qui appartenait à l'architecte Joël Pastré, correspond presque en totalité au centre du cloître, enfin cette demeure fut acquise par la ville qui en fit le service de l'urbanisme.

maison de joel pastré.jpg

La maison de l'architecte Joel Pastré côté jardin

 Les ruines de cet emblématique monument semblent sauvées, aménagé en jardin.

Sainte Claire protège t elle toujours les habitants du quartier ?

Rien n'est moins sur si l'on considère les petits trafics qui s'y déroulent...  le lieu devient scénique le temps du festival...

La littérature et l'esprit de Pétrarque planent toujours sur cet endroit de la Provence mythique

 

vendredi, 23 octobre 2015

Le saccage du patrimoine conventuel... Sainte Claire 1/2

Couvent de Ste Claire en 1618.jpgLe couvent sainte Claire

  Il occupait pratiquement tout le pâté de maisons circonscrit actuellement par les rues du roi René, Pétramale, du Crucifix et place Noël Biret.

 Une plaque commémorative, rue du Roi René, en rappelle non seulement le souvenir, mais aussi le jour où Pétrarque aurait, en avril 1327 aperçu Laure pour la première fois.

Petrarque & Laure.jpg

 Le premier couvent élevé vers 1239, fut reconstruit au XIV ème siècle, il dépendait de la paroisse de Saint Géniès.

 L'église, parfaitement orientée vers l'est comportait trois chapelles, elle se présentait perpendiculairement au débouché de la rue Grivolas.

 ste claire commentaires.jpg

Croix.jpg

Le cloître contigu à l'église, comprenait un promenoir à arcades entourant un jardin, autrefois cimetière .

Une croix en occupait le centre. Tout autour se dressaient les bâtiments conventuels avec dortoir, réfectoire, chapitre, caves...

 

Traces des arcades du cloitre.jpg

Les traces des arcades sont encore visibles dans ce qui est devenu un jardin

 A l'angle du « petit Paradis » et de la rue du Crucifix, se trouvait une cour avec un puits à roue. Il y avait aussi le lavoir, le bûcher, le four, la boulangerie.

 Un jardin occupait l'angle des rues du Crucifix et Pétramale :

 Au XVIII ème siècle, lors de sa visite, l’archevêque d'Avignon ( très probablement François Manzi) avait fait remarquer que le mur bordant la rue du crucifix était d'une hauteur insuffisante car l’Aumône Générale étant visible, le regard pouvait plonger dans l'enceinte du couvent, ce qui n'était pas la règle.

 A la révolution, les "Dames de Sainte Claire" doivent fuir, le couvent est saccagé, dépouillé de tous ses biens meubles, tableaux, vêtements sacerdotaux, vases sacrés.

saccage.jpg

Saisi comme bien national, il fut morcelé et vendu. Il servit dans un premier temps comme carrière de pierre pour les habitants du quartier.

 En Vendémiaire An 4, on projeta d'ouvrir une voie au milieu des bâtiments, qui aurait été la continuation de la rue Grivolas et serait venu abouti au carrefour Pétramale, Crucifix, Vieilles études ? Elle aurait pris nom : rue sainte Claire. Mais ce tracé ne le fut qu'à titre de plan.

Cette partie avait été encore menacée de disparition  par les  "nouveaux projets"» de trouée sous le mandat du célèbre Pourquery de Boisserin . A l'époque un journal écrivait : 

" ce ne sera qu'une contribution de plus à l'enlaidissement de notre cité, tout en favorisant le passage du Mistral … et l'on sait que dans notre ville, les angles et les contours servent surtout de brise vent ! "

mercredi, 21 octobre 2015

Descroutadou

descroutadou 54 rue Thiers 01.jpg

54 rue Thiers

descroutadou 54 rue Thiers 02.jpg

 

descroutadou 54 rue Thiers 03.jpg

 

 

mercredi, 14 octobre 2015

Descroutadou

descroutadou 27 rue Louis Pasteur 01.jpg

Serait ce le "Tau" de Saint Antoine ?

mercredi, 07 octobre 2015

Descroutadou

descroutadou 29 rue Guillaume Puy 01 édit.jpg

29 rue Guillaume Puy

mercredi, 30 septembre 2015

Descroutadou

descroutadou Buffon 01 n 10.jpg

Au 6 de la rue Buffon

On a mal pour lui !

mercredi, 23 septembre 2015

Descroutadou

descroutadou Buffon 01.jpg

Au 8 de la rue Buffon

mercredi, 16 septembre 2015

Descroutadou

Parce qu'ils ont quasiment disparu à la faveur des réfections de chaussée...

Descroutadou Montaigu 01.jpg

A tout Seigneur tout honneur : Ceux de l’hôtel de Montaigu