Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 02 janvier 2016

Avignon Motoball Club

Ce serait sur une idée originale anglaise que d'adapter le jeu de ballon à pied par un jeu en moto, synthèse entre le football et le polo tant prisés outre manche.

Les russes furent parmi les premiers adeptes de ce nouveau sport, bientôt suivis par les français.

Le premier match avignonnais se déroula au stade St Ruf en 1933...

st-ruf édit.jpg

Qui pourrait l'imaginer de nos jours !

Deux équipes de cinq joueurs, deux mi-temps, un énorme ballon et... des motos.

 

side édit.jpg

Moto ball ballon de 42 cm.jpg

 

     

Les premières étaient tout simplement les motos personnelles de sportifs chevronnés qui s’initiaient déjà au moto cross ou à la course avec side , celles ci se déroulaient sur les allées de l'Oulle qui en ce temps était un circuit auto moto.

moto 1 édit.jpg

lutte-ballon édit.jpg

 Les pétarades - on ne parlait pas encore de pollution à l'heure où le bruit et la fumée étaient plutôt considérés comme la marque du progrès et du dynamisme de la jeunesse- firent déplacer les rencontres sur l’île de la Barthelasse.

Le terrain fut aménager pour l’événement et doter de devers en béton permettant une rentrée plus rapide sur le terrain de jeu et surtout un plus grande sécurité pour les spectateurs.

action de jeu.jpg

Pour ce qui concerne les joueurs, on ne peut en dire autant... Combien de jambes cassées, de cotes enfoncées, de lambeaux de peau arrachées ? Ces chevaliers des temps modernes s'en donnaient à cœur joie, au grand désespoir de leurs épouse et mère !

Motoball jeu rude.jpg

La situation du terrain en contrebas du pont suspendu, pas encore dénommé pont Dalladier, permettait aux « resquilleurs » dont j'étais, de voir se dérouler le match sans acquitter sa place. Seuls les scores restaient hors de la vue, mais le spectacle était superbe.

Motoball 001.jpg

On aperçoit sur ce cliché les en-buts avec le devers circulaire unique.

Ce modèle sera repris pour réaliser le devers de St Estève pour la fameuse course de cote du Ventoux

Avignon, Carpentras, Camaret grand clubs vauclusiens de ces années folles s'illustrèrent en tête du palmarès français.

un joueur équipé édit.jpg