Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 17 juin 2017

Dans mon petit jardin urbain

Hortensia.jpg

Un soleil d'hortensia...

Jasmin.jpg

une constellation d'étoiles de jasmin... l'été est bien là

vendredi, 02 juin 2017

Dans mon petit jardin urbain

Bassin 1.jpg

Après un sérieux nettoyage du bassin



Image1.jpg



Les poissons semblent toujours en forme... jusqu'au retour des algues !

samedi, 08 avril 2017

Les belles avignonnaises

belle avignonnaise 1.jpg

Rue Guillaume Puy

bellle avignonnaise 3.jpg

3 Rue Notre Dame des sept douleurs

33 ND 7 douleurs.jpg

33 rue Notre dame des sept douleurs

samedi, 04 mars 2017

Dans mon petit jardin urbain

magnolia.jpg

Belles promesses de printemps

dimanche, 08 janvier 2017

Dans mon petit jardin urbain

Les frimas sont là...

bassin 01.jpg

... Il a fallu briser la glace du bassin aux poissons rouges

mercredi, 09 septembre 2015

Dans mon petit jardin urbain

mesa.jpg

Cliquez sur la tête de la mésange

mercredi, 29 juillet 2015

Dans mon petit jardin urbain

cigale édit.jpg

Mon cigaloun

mercredi, 01 juillet 2015

Dans mon petit jardin urbain...

 

Gekko 01 édit.jpg

Gekko 02 édit.jpg

 Cliquez sur les photos

Autrefois nous appelions cela des tarentes...

 

mercredi, 03 juin 2015

Rue Louis Pasteur

Corniche fleurie 1 édit.jpg

Corniche fleurie... Qui ne manque pas de charme !

mardi, 24 mars 2015

Dans mon petit jardin urbain

dans mon petit jardin urbain.jpg

 

Au jardin ce matin l’air a été lavé
Par la première nuit d’un tout nouveau printemps,
Et il y flotte encor un halo odorant :
Celui des crocus blancs que je viens de couper.

 

M’enivrant tout autant qu’un Bandol de Saint Cyr.
Un air pur et tout neuf, imprégné de l’aigreur
De l’âcre odeur acide des nouvelles fleurs,
Qui m’étourdit soudain, me grise et me chavire.

 

Le mistral apaisé s’est mis à l’unisson,
Se transformant en brise au souffle du soleil.
Il courbe doucement les tulipes vermeilles,
Courtisant le printemps en chantant sa chanson.

 

                        Suzanne Michel

 

 

 

 Comme un air de printemps dans une envolée de nénuphars pour mon modeste magnolia

 

 

jeudi, 25 septembre 2014

Dans mon petit jardin urbain

lion pourpre.jpg

Appréhendant les frimas de l'hiver le lion s’emmitoufle de pourpre

mercredi, 04 juin 2014

Dans mon petit jardin urbain

Merveille éphémère des fleurs de cactus

fleurs de cactus.jpg

Cliquez sur l'image pour voir l'accéléré de 18 heures à minuit ce 1 er juin

mercredi, 07 mai 2014

Dans mon petit jardin urbain... la nuit... étonnante longévité

2014-01-05 19.23.02.jpg

Les grenades féériques

2014-01-05 19.23.37.jpg

elles ne se sont pas entre ouvertes

2014-01-05 19.24.30.jpg

mais n'ont pas tout à fait muries non plus

dimanche, 15 décembre 2013

Rue Mignard

Mignard

Toiture végétalisée... le dernier chic !

samedi, 16 novembre 2013

Herbes tinctoriales

Au Mont Ventoux, réputé pour les qualités magiques de ses "herbes à remèdes",

Rhamnus_alaternus.JPGon cueillait le sustet ou graine jaunes d'Avignon, Cette espèce de nerprun est un arbrisseau épineux, dont les racines sont jaunes et ligneuses; il pousse des rameaux longs de deux ou trois pieds, couverts d'une écorce grisâtre, garnis de petites feuilles épaisses, ressemblant à celles du buis, nerveuses, faciles à se détacher. Ses fleurs sont petites, mono-pétales, jointes plusieurs ensemble; il leur succède des baies grosses comme des grains de poivre à trois ou quatre angles, quelquefois faites en petits cœurs, de couleur vert jaunâtre, d'un goût styptique et fort amer.

 

petit-genet.jpgla genestelle ou petit genet aussi appelé, herbe à jaunir. Les tiges fibreuses servaient aussi au tissage.

 

 

 

 

 

 

pastel des teinturiers.jpgDans les terres incultes, le pastel pour la couleur bleue,

 

 

 

 

 

sumac2.jpg

 

Le sumac ou sumac des corroyeurs était utilisé en tannerie pour ses pigments.

L'écorce du tronc fournit des pigments jaune et noir

L'écorce des racines un pigment brun et les fruits un pigment rouge.

 

 

 

garance.jpgLa garance apporté par Althen fut la richesse du Comtat. On rapporte que la sorgue de la rue des roue avait à certains moments de l'année la couleur du sang.

Plante tinctoriale, les racines de la garance peuvent servir à préparer des colorants et des teintures et c’est en 1763 que Jean Althen présenta ses essais sur les vertus de la garance pour teindre les tissus en rouge.

Il proposa l’établissement d’un moulin, propriété exclusive de la ville d’Avignon afin de réduire les racines de garance en poudre.

 

 

maurelle.jpgLa cueillette des maurelles était l'apanage des habitants de Gaillargues près de Nîmes, qui gardaient jalousement le secret des contrées où cette plante était la plus répandue (d'après Fernand Benoit)

Plus couramment appelée croton des teinturiers : genre d'euphorbe des terrains vagues, utilisée depuis le moyen âge pour les teintures bleues ou violettes.

 

 

 

 

Eucalyptus.jpg

 

L'arbre à fièvre, nom que l'on donne à l'eucalyptus en Provence, était planté dans les régions marécageuses et insalubres pour les assécher et les assainir.